Donner à la justice les moyens de remplir sa mission

“ Hormis les flagrants délits, peu de plaintes ou de procédures aboutissent en moins de six mois. En dépit de réels progrès, les taux d’élucidation demeurent inférieurs à 50 %. Quant à l’exécution des peines, le bilan n’est guère plus satisfaisant : près de la moitié des sanctions pénales consistent en des alternatives aux poursuites qui n’imposent aucune peine. Cette situation, ce sont d’abord les magistrats qui la subissent et la sévérité du constat ne m’empêche pas de réaffirmer ici la confiance que je leur porte.”

Alain Juppé

Mes propositions

" Je veux un état fort "

Cliquez sur chaque thématique pour découvrir mes propositions